Chantier de rénovation de maison individuelle à Nantes

Posted by & filed under Non classé.

Comme nous l’avons abordé dans un article précédent sur la rénovation de maison nantaise, Creatis Habitat gère des chantiers de rénovation dont l’ampleur va du réaménagement (décoration et home staging compris) à la modification d’architecture et de la structure.

Pour ce photo-reportage, nous vous proposons la couverture d’un chantier de peinture pour une maison complète, chambres, salon, cuisine, salle de bains, hall et couloirs compris.

Bien entendu, ces travaux ne se limitent pas à la seule prestation du peintre en bâtiment : il a fallu décoller les papiers-peints et autres revêtements, traiter les saignées des câbles téléphoniques, les reboucher au mortier et ensuite appliquer un enduit pour ensuite ratisser l’ensemble des murs avec un enduit de finition.

La cage d’escalier

décollage papiers peints

Décollage papier-peint

Dans les maisons des années 1950, il n’était pas rare de coller différents types de papier-peint comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessus : la partie inférieure des murs était décorée d’un revêtement plastifié. Nous avons appliqué une couche d’impression et deux couches de finition de peinture mate.

travaux de rénovation

murs de cage d’escalier détapissés

Reboucher les trous et les saignées du mur

saignée dans le mur

Une saignée pour un câble de téléphone dans le mur

travaux d'enduits pour les murs

murs fissurés et présentant des trous à reprendre

Comme on peut le voir ci-dessus, une fois le papier-peint décollé, on se retrouve parfois avec de belles surprises. On procède alors à du rebouchage au mortier, on enduit, on ponce puis enfin on applique un enduit de finition.

Dans la série des surprises on trouve aussi des murs ayant été peints de différentes couleurs et aux nombreuses irrégularités ou imperfections comme sur cette photo au niveau des plinthes :

murs et plinthes

murs et plinthes

Certains murs peuvent présenter différentes épaisseurs comme ce mur qui, sous la couche de papier-peint, avait un isolant thermique (polystyrène) collé directement sur le plâtre :

isolant thermique avant la brique

isolant thermique en polystyrène sur le mur du salon

Au travers de cet article qui présente les travaux de rénovation d’une maison type des années cinquante, vous pouvez constater qu’il faut s’adapter aux différents supports. En effet, depuis plus de soixante ans, cette maison individuelle a connue plusieurs tranches de travaux de décoration qui constituent un patchwork de revêtements et de matériaux utilisés.

Comme les photo ci-dessus le montrent, il ne s’est donc pas s’agit d’une simple re-décoration après un décollage rapide du papier mais bien d’une rénovation prenant en compte la diversité et la nature de l’existant.

travaux de peinture

cage d’escalier à peindre

Pour les travaux de peinture en hauteur, il a également fallu prendre des mesures de sécurité particulières comme dans la cage d’escalier avec l’installation d’un échafaudage.

Ce chantier de rénovation de maison a permis non seulement de donner une seconde jeunesse à cette habitation, en faisant un gain de luminosité important puisque la grande majorité des pièces ont été peintes en blanc, mais également d’assainir l’habitat : en effet la poussière accumulée sur les papiers et surtout les colles et solvants utilisés pour tenir les revêtements ont été intégralement retirés.

Tous les murs comme les plafonds ont été peints en blanc, à la demande du client dans un esprit minimaliste.

Un bilan gagnant sur toute la ligne !

cage d'escalier repeinte

Cage d’escalier rénovée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.