Les avantages financiers de la maîtrise d’oeuvre

Posted by & filed under Non classé.

Quel est le coût d’un maître d’oeuvre indépendant pour un chantier neuf ou rénovation ?

On peut lire sur la plupart des forums spécialisés de l’univers du BTP et de la construction que les donneurs d’ordre sont indécis quant au choix du meilleur prestataire :

  • Faut-il choisir un constructeur de maison individuelle,
  • Est-il préférable de confier son projet à un maître d’oeuvre indépendant ?
  • Le courtier en construction semble proposer des tarifs intéressants, qu’en est-il ?
  • Que penser des groupements d’artisans du gros-oeuvre ou second-oeuvre, ou encore d’unions d’entreprises générales du bâtiment ?

Tout d’abord il convient de mettre les choses au clair au sujet de l’aspect financier de tout projet immobilier. Si le courtier en construction affiche des prix aussi alléchants, c’est parce que son mode opératoire est celui d’un commercial qui ferait de la mise en relation.

En effet, le courtier se rémunère sur l’ensemble de la réalisation, et vous annonce qu’il ne vous coûtera rien au vu des économies qu’il entend vous faire réaliser.

Bien. Comme on dit souvent, “si c’est gratuit, c’est vous le produit.” En l’occurrence sa rémunération se fait sur le dos des artisans. C’est à dire que le courtier est leur apporteur d’affaire, et il garde ainsi un certain pourcentage du contrat signé. Dans la réalité, le montant de ses commissions peut aller jusqu’à 15% de ce que touche le professionnel du BTP.

Autant dire qu’à cette condition, les artisans qui acceptent de baisser leur prix ont de quoi inquiéter :

  • Soit parce qu’ils sont en mauvaise posture financière eux-même, et donc qu’ils sont prêts à amputer leur marge pour survivre,
  • Soit ils ne comptent pas rester longtemps en affaire (et alors tant pis pour vous si le travail a été mal réalisé car ils ne viendront pas le refaire s’ils ont cessé leur activité).

Généralement ce cas de figure du “moins-disant” ne bénéficie à personne, car puisque chaque acteur casse les prix il faut bien réaliser des économies, qui sont souvent faites au dépend de la construction (utilisation d’intérimaires ou de stagiaires sur le chantier, voire main d’oeuvre illégale).

Quant au constructeur de maison individuelle, c’est une boîte noire : une fois le contrat signé, vous réglez et vous avez interdiction de mettre un pied sur le chantier jusqu’à la livraison (le fameux mode opératoire de construction de maison individuelle “clé en mains“). Vous n’avez donc aucun moyen de savoir ce qui se passe tant que le planning n’arrive pas à la conclusion des travaux.

Le maître d’oeuvre en construction ou rénovation

Primo, à la différence du courtier en bâtiment, votre MOE Creatis Habitat vous apporte toutes les garanties (cf. article sur notre marque de confiance)

Secundo, Creatis Habitat dispose de son propre réseau d’artisans sélectionnés pour la qualité de leur travail et leur sérieux dans la tenue des engagements (calendrier, exigences et toujours la décennale).

Tertio, le MOE opère en toute transparence : il vous présente sa note d’honoraire en début de projet, et sauf modification bilatérale en cours de chantier, ce budget ne change pas.

Les avantages financiers

Vous réglez directement les artisans.

Enfin, un critère primordial : vous ne versez pas d’acompte !

Les collaborateurs de Creatis Habitat ont toute confiance et ne vous adressent leur facture qu’au fur et à mesure de l’avancée des travaux (consultez à ce sujet notre explication des différentes étapes du projet): vous ne payez qu’à terme pour ce qui a déjà été réalisé, et vérifié et approuvé par le maître d’oeuvre.

Votre risque financier est alors réduit à zéro !

En effet, entre la signature d’un contrat et le début des travaux, plusieurs mois s’écoulent (le temps des formalités administratives entre autre). Ainsi, en confiant votre projet à un MOE comme Creatis Habitat, vous pouvez réaliser entre 3 et 6 mois d’économies sur les intérêts d’un emprunt, par exemple ! Contactez-nous pour une étude préalable.

 

 

Comments are closed.